Gunnm / Alita : Battle Angel, Premières impressions sur la bande annonce

Je pense l’avoir déjà souvent dit ici, mais je lis peu de mangas, les seuls que je lis sont soit des séries dérivées de jeux vidéos, d’horreur ou des « bizarreries ». L’autre catégorie sont les séries que j’appelle « historiques », c’est à dire des séries que j’ai commencé à lire quand j’étais adolescent commencées lors de la première vague de la mode manga, donc durant les années 90, l’effet Club Dorothée, Dragon Ball Z, tout ça, tout ça.
A ce jour, j’ai quasiment stoppé toutes mes lectures de cette époque, le seul manga que je continue de suivre assidûment étant Gunnm : J’ai commencé à lire ce manga en 1995, après avoir vu l’anime et j’ai depuis lu tout ce qui est sorti sur Gally et son univers : Les trois séries (Gunnm, Last Order et Mars Chronicles) et les spin off (Ashman et Other Stories) je n’ai jamais lâché cette série, ça fait donc 22 ans que je la lis et je la lis encore via l’excellente réédition publiée en ce moment par Glénat (et que je conseille à tous ceux qui ne connaisse pas cette série).

 

J’avais déjà présenté brièvement l’univers de Gunnm dans ma review consacrée au premier tome de la série Mars Chronicles, toujours lisible ici, je vous y renvoie pour plus de détails.

Je suis vraiment fan de cette série pour plusieurs raisons : Son univers dystopique à mi-chemin entre Mad Max, Rollerball et Blade Runner, un univers passionnant et visuellement ahurissant : A chaque planche on peut presque sentir la rouille, l’huile brûlée, l’odeur du sang qui se dégage des ruelles sombres et la poussière, omniprésente. L’autre point fort de cette série c’est sa galerie de personnages haut en couleurs : Du sympathique Professeur Ido, l’homme d’affaire détestable Vector, du savant fou complètement cintré Desty Nova en passant par tout un bestiaire de méchants à la personnalité psychopathique (le terrible Makaku ou le cruel mais tragique Zapan), Gunnm c’est surtout une bande dessinée menée par une des héroïnes les plus charismatiques du neuvième art, la jolie cyborg Gally (Alita en version américaine). Gally qui même, si son histoire est de prime abord classique (le sempiternel refrain de l’héroïne amnésique à la recherche de son passé) se construit au fur et à mesure des pages comme un personnage fort, sensible et terriblement attachant, pour moi l’une des femmes fortes les plus réussies de la bande dessinée.

alita 0

Gunnm avait déjà eu droit à une adaptation en animée en 1993 en deux OAV, à la qualité plutôt moyenne mais assez fidèle à la bande dessinée originale, ces deux anime reprenaient le premier arc (celui de Yugo) en y ajoutant de nouveaux personnages. Ces deux anime sont sortis en France en VHS puis en DVD.

Pour ce qui est du film live, ça faisait des années que j’en entendais parler sans trop y croire : James Cameron claironnant entre chacun de ses films que Gunnm était un des ces mangas préférés et qu’il avait en projet de l’adapter « prochainement ». Cependant, à force de trop en entendre parler, on fini par ne plus y croire et de ne plus vraiment porter attention aux rumeurs ou informations circulant à droite à gauche, ce qui était mon cas, le film Gunnm, c’était devenu pour moi un bruit de couloir, presque un bruit de fond… C’est donc de façon totalement hasardeuse et particulièrement surpris que je tombai sur la première bande annonce la semaine dernière.
En tant que fan, qu’est-ce que j’ai pensé de cette bande annonce ? Je vais tenter de répondre à cette question en restant objectif.

La bande annonce la voici :

Premier bon point, le casting : 3 acteurs oscarisés, Jennifer Connelly (une douzaine de récompenses), Mahershala Ali (un oscar en 2017) et surtout l’excellent Christoph Waltz (plus de 40 récompenses quand même !), qui reprend le rôle du Professeur Ido et dont la ressemblance physique avec le personnage de la bande dessinée est juste tellement ahurissante que le choix paraît presque logique.

alita 5

Jennifer Connelly devrait logiquement interpréter Chiren et Mahershala Ali, le vénal Vector.

alita 4
Pour ce qui est du rôle de Gally / Alita, c’est Rosa Salazar qui a écopé du rôle et très honnêtement je n’ai pas le souvenir d’avoir vu un film avec elle…
Le point négatif que j’ai surtout entendu sur cette dernière après la bande annonce, c’était son aspect, notamment au niveau des yeux. Après l’excuse de base c’est que c’est un robot et que du coup ont peut lui donner l’apparence que l’on veut, d’ailleurs dans une récente interview, Robert Rodriguez a dévoilé que c’était une idée de James Cameron et que c’était clairement voulu de donner un aspect manga au personnage avec de grands yeux et que cette apparence serait expliquée dans le film. Personnellement je fais confiance à Cameron, le bonhomme étant réputé pour être un perfectionniste et je suis plutôt confiant.

alita 2

Passé le casting, en regardant la bande annonce ont ne peut que s’extasier sur une chose : Visuellement, on est dans le manga ! Tout y est : De la cité suspendue de Zalem, aux ruelles mal famées de Kuzutetsu en passant par l’aspect des cyborgs (on reconnait sans peine le méchant Makaku) ou même les attaques des personnages (on reconnait parfaitement la dynamique des combats dans les quelques secondes de castagne vu dans la bande annonce), la fidélité au matériel d’origine est juste ahurissante et très honnêtement et de parole de fan, ça fait foutrement plaisir !
Après, oui c’est lumineux là où le manga est plutôt sombre : Néanmoins, quand on regarde les quelques planches en couleurs réalisées par Yukito Kishiro dans le manga, on ne peut que voir des similitudes avec les tons beige et sépia de la bande annonce : Là encore, c’est fidèle.

alita 1
Visuellement, c’est en ce qui me concerne un carton plein : C’est fidèle, jusque dans les moindres détails et à défaut d’avoir une idée de la profondeur du scénario (sur ce point il faudra attendre d’avoir vu le film complet) on peut être sûr qu’on en aura au moins plein les yeux et c’est déjà pas mal.

Niveau réalisation, James Cameron voulais depuis le début le réalisé mais très certainement trop occupé par sa saga Avatar, a laissé sa place à Robert Rodriguez.
Rodriguez c’est un réalisateur à double tranchant : Soit il a des éclairs de génie (The Faculty, Sin City) soit il se vautre nonchalamment dans le bis le plus gras (Planète Terreur, Machete) et j’espère que l’on aura plus droit au premier Rodriguez, celui qui a fait Sin City et qu’il fera la même chose sur Gunnm que sur son adaptation de l’œuvre de Frank Miller, à savoir une adaptation formelle qui à défaut d’être originale sera fidèle à la vignette prés.

alita3

Pour finir ce rapide billet, et comme vous l’aurez très certainement compris, je suis très enthousiaste après le visionnage de cette bande annonce (je l’ai quand même regardé 5 fois d’affilée la première fois que je suis tombé dessus) : Visuellement, ça tabasse sévère, le casting trois étoiles est rassurant, de même que la présence de James Cameron à la production. Les inconnus restent le scénario et la réalisation, mais pour cela il faudra attendre juillet 2018 et bon sang, ce que ça va me paraître long…

Un commentaire sur “Gunnm / Alita : Battle Angel, Premières impressions sur la bande annonce

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :