TGS Ohanami 2013 : enfin le printemps

Et oui, il faut croire qu’il faille attendre cette nouvelle édition du TGS Ohanami pour voir enfin le soleil et des températures acceptables pointer le bout de leur nez. C’est vrai que c’est quand même plus pratique pour les cosplayers qui s’en sont encore donné à cœur joie cette année.
Mais avant de vous montrer le résultat de ma chasse, revenons quand même sur le contenu de cette version allégée du TGS, bien plus calme et bien mieux organisée que sa grande sœur hivernale (en tout cas pour cette année, je suis sure qu’ils vont régler les quelques couacs).
Il était en effet très facile d’approcher des personnalités comme Warwick Davis (Willow, Harry Potter), Tony Amendola, Gary Jones (Stargate SG-1), Marcus et Davy Mourier, Frédéric Weil (le créateur du jeu de rôle à succès Nephilim) pour ne citer qu’eux, il suffisait juste de s’armer un peu de patience.
Agencé d’une manière qui a fait ses preuves à de nombreuses reprises, le TGS offrait une partie dédiée à la culture manga et anime (avec une petite touche de comics, je me suis d’ailleurs faite chopper par la version Kotobukiya d’Huntress, oui je sais, je suis faible) et une autre consacrée aux jeux vidéo, jeux de rôle, aux webséries, retro-gaming, et aux ateliers en tout genre (cuisine, culture japonaise, espace bien être), bref tout pouvait y trouver son compte.

Mais cette édition fut avant tout pour moi l’occasion d’emmener pour la première fois mon sidekick à un événement de ce genre, et outre le fait qu’il se soit fait photographier avec Dark Vador et Kakashi en personne, il a bien vite compris que sa mère portait une attention toute particulière à une certaine catégorie de festivaliers, et je dois dire que le petit a l’œil et le bon pour me trouver de jolis sujets à rajouter à ma collection personnelle. Et oui, ne dit-on pas telle mère tel fils ?

Mais ce petit tour d’horizon serait incomplet si je ne mentionnais pas le stand des amis de Hypemedia où s’est déroulé pendant ces deux jours toute une série d’animations où les plus chanceux pouvaient repartir avec des lots forts sympathiques, bon ce ne fut pas notre cas mais j’ai pu au passage apprécier le talent de ce cher Yannick Edom, grand érudit de comics (et de tout un tas d’autre choses) mais également grand habitué des rencontres de Colomiers…

Encore une fois, c’était donc un TGS d’un très bon cru à l’image de ce que notre région fait de mieux en matière de manifestation consacrée à la culture geek.

12 commentaires sur “TGS Ohanami 2013 : enfin le printemps

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :