Pourquoi est-ce si important…pour moi

Depuis dimanche et la fameuse annonce de Dan Didio sur l’apparition d’un « nouveau » personnage gay  dans l’univers DC, j’ai eu l’occasion de lire pas mal de commentaires, et tout ce que je retiens c’est que parmi le cynisme ambiant (opération marketing post Obama, réponse au mariage gay de Marvel), peu ont su relever les termes d' »iconique » et d’ »éminents » employés par Didio lors de ce panel. Ce que je remarque aussi en toute logique, c’est que la majorité des commentateurs sont hétérosexuels, et au risque d’en déplaire à certains, je suis convaincue que bon nombre de lecteurs hétéro ne se rendent pas compte de l’avancée importante en terme d’égalité qui est sur le point de voir le jour. Je ne parle pas de visibilité ou de fierté ou de mise en avant d’une minorité plus qu’une autre, je parle juste  d’égalité. Là ou justement on ne fait même pas allusion à la couleur de peau de Kyle, le futur mari de Jean-Paul, j’aimerais bien qu’un jour il en soit de même pour l’orientation sexuelle d’un personnage.
Ensuite, maintenant que quelques mois se sont écoulés, peut-on dire que Miles Morales s’est révélé être un coup marketing, ou a t-il justement permis de pencher un peu plus vers cette égalité.
Et pour ce qui est du « c’est idiot de changer l’orientation sexuelle d’un personnage, autant en créer un nouveau, ce sera bien plus profitable pour la cause homosexuelle ». A cela je répondrais que DC a déjà créé récemment un personnage gay qui s’appelle Bunker, et si je ne m’abuse, personne n’en a strictement rien à péter.
Et il ne s’agit pas de changer d’orientation sexuelle, il s’agit de révéler l’homosexualité d’un personnage qui jusqu’à maintenant était considéré comme hétéro. Dans la vraie vie, il n’y a pas d’un côté les homo (ou les bi) qui s’assument et de l’autre les hétéro. Beaucoup de gay vivent encore dans l’ombre, le déni, la « clandestinité » ou le secret, pour tout un tas de raisons que je ne vais pas m’amuser à  développer ici mais qui proviennent surtout d’un contexte familial, religieux voir même professionnel. En gros les hétéro ne s’imaginent même pas à quel point ils sont entourés d’homo sans le savoir. Et pourquoi on ne pourrait pas faire la même chose pour un personnage aussi important soit-il. Qui aurait-il de mal à ça ?
Et c’est là également toute l’importante du fait de révéler cette homosexualité. Une révélation c’est l’apparition plus ou mois soudaine d’une certitude intime. Dans le cas qui nous concerne cette révélation est souvent le fruit d’une longue réflexion qui mène à une indéniable prise de risque.
Toute proportion gardée DC prend également un risque en agissant de la sorte mais en même temps, ne fait que transposer un constant bien réel, ce qui me fait penser à une expression qu’il me plait de balancer lorsque je le peux pour résumer la situation : « On a tous un pédé dans la famille ».

Pour terminer, je ne ferai que reprendre les propos de Joe Glass à ce sujet et qui résume bien mon état d’esprit. Joe Glass, c’est tout simplement la personne qui a posé la fameuse question à Dan Didio lors du panel DC, mais également l’auteur du comic-book The Pride, qui raconte les aventures d’une équipe de super héros gay.

I mean, what? They changed Superman, Flash, Apollo and Midnighter from being married to single and/or dating. They changed Barbara Gordon from being a disabled, non-violent hero to a fully bodily-abled violent one again. They resurrected, vanished, killed, changed ethnicities, made skinny, gave out new dads, and changed almost any other aspect of a character as part of the re-invigoration process of the New 52, but for some reason they couldn’t or wouldn’t change a character from straight to gay?

Why not? Why was THAT the line they dare not cross? I know it’s a fairly small thing, and maybe as a gay comics reader I should just be happy to take what I was getting, but I couldn’t help but feel that there was an unintentional implication there.

I mean, as a storyteller myself, I can think of hundreds of ways to write a heterosexual character discovering this new side to them. Not everyone knows they’re gay as soon as they sashay out of the womb, hell, for some of us it’s a long, difficult and dramatic process. It’s perfectly reasonable to me that a character can have been shown to have relationships with members of the opposite sex before and be written in a same sex relationship now, if the story is told right, is dramatic, and serves the character.

12 commentaires sur “Pourquoi est-ce si important…pour moi

Ajouter un commentaire

  1. Difficile de réagir à ce genre de news sans tomber sous le coup l’étiquetage. Je n’ai, en ce qui me concerne, strictement aucun problème avec l’homosexualité, mais alors AUCUN. Ceci dit, j’ai du mal avec ce récent buzz. Peut être, justement, parce que c’est un buzz. On l’aurait découvert tranquillement en lisant l’ouvrage ce serait passé comme une lettre à la poste. Là, ça m’énerve qu’on l’annonce, ça fait effectivement évènement marketing. Comme si c’était devenu « hype » d’être gai ou lesbienne. Ce serait plus juste si c’était considéré comme ça devrait l’être, à savoir normal, pas une maladie, bref, qu’on considère la chose avec un peu moins de légèreté. Je trouve que c’est très bien géré dans Batwoman par exemple.
    Enfin bref… Encore un peu de chemin à parcourir. 😉

    1. Mais le truc c’est qu’on l’a su uniquement parce que quelqu’un a posé une question lors d’un panel, les médias ont ensuite relayé cette info mais à la base DC n’en aurait pas parlé, il y a même pas d’allusion dans les sollicitations, à la rigueur cela aurait pu être révélé dans une éventuelle preview à venir, mais c’est bien le principe de la preview, aguicher le lecteur…
      Je peux paraître toute naïve mais j’ai confiance sur ce que va faire DC avec ce perso, ne pas jouer sur le coté hype justement (et il n’y a rien de hype à être gay, crois moi…) mais développer un personnage avec une véritable identité « sociale ». Ils auraient tout à y gagner.

  2. ikeluther > Justement, si j’ai bien suivi, l’annonce de Didio n’a rien de marketing. Il a juste répondu à une question. De là, ça a fait le buzz car repris par plusieurs gros supports, dont le Guardian.
    Le fait que les médias se penchent sur la question subitement est évidemment en lien avec l’actualité récente. Mais on ne peut pas vraiment faire de procès à Didio, car je n’ai pas l’impression qu’il a savamment orchestré son annonce.

    1. @JK et @katchoo86 Ah, mais ça change tout, le fait que l’ai appris par le biais du buzz que ça a engendré sur la toile m’a fait perdre le fil. S’il ne s’agit effectivement pas d’une annonce mais d’une réponse à une question, c’est en effet TRÈS différent. Bon…. Finalement… Pourquoi tout ce foin?? 😀
      Je reste curieux de savoir quel personnage est concerné par ce courageux coming out vis à vis d’un lectorat pas toujours facile.

      1. Tout ce foin pour faire écho aux annonces d’Obama, Hollande et cie. Du buzz politico-médiatique. C’est vraiment très moche, car ça instrumentalise ce qui ne devrait jamais l’être, à savoir la couleur de peau d’une personne, ses préférences sexuelles, sa religion ou encore son origine géographique/ethnique. Mais le communautarisme pervertit les médias et les politiciens en leur donnant des étiquettes à coller sur les gens, à s’échanger et à monnayer. Le problème c’est que pour beaucoup de gens concernés par tout ça, c’est le seul moyen d’être considérés et entendus. Et c’est là toute la perfidie du système.
        J’espère comme katchoo qu’un jour tout ça sera derrière nous et qu’il n’y aura plus besoin d’associations, slogans et autres drapeaux pour que les gens vivent leur vie sans que quiconque ne leur demande de compte.
        C’est la diversité qui fait la richesse d’une espèce, mais certains voient la diversité comme une altération de la « normalité », un bien grand mot qui ne veut plus rien dire. Et tant que des gens continueront à vouloir caser les autres dans des petites boîtes bien propres et ordonnées, en les séparant via des critères obsolètes, ça ne passera jamais, il y aura toujours des laissés pour compte à cause de leur façon de voir, vivre et appréhender les choses.

        Bref, tout ça pour dire que la news est une bonne chose, mais que la façon de la populariser et de la politiser n’est pas bonne, elle manque de tact et passe pour une grosse opération de communication. C’est dommage mais toutefois ça reste positif. Alors on retiendra cet aspect là.

  3. « Là ou justement on ne fait même pas allusion à la couleur de peau de Kyle, le futur mari de Jean-Paul, j’aimerais bien qu’un jour il en soit de même pour l’orientation sexuelle d’un personnage. »
    Je te cite Katchoo et je pourrais citer Pascal Légitimus (ben quoi chacun son philosophe !) : « il ne faut cultiver la différence mais l’indifférence ! ».

    Le problème, c’est cette fâcheuse tendance à vouloir mettre une étiquette. Toi gay, toi black, toi geek, toi gaucho, toi de droite, … Pour moi tout est là. En ce qui me concerne, je ne m’arrête pas à des orientations politiques, sexuelles, des origines raciales d’une personne, parce que quand tu acceptes quelqu’un, ça coule de source. J’ai un pote gay : qu’est ce que je retiens de lui ? Qu’il est mon pote ou qu’il est gay ? Je prends le tout. Je pense que le jour où une personne révèlera sa préférence sexuelle (puisque c’est de çà qu’on parle) sans que ça soit sujet à controverse voire même sans subir ne serait-ce qu’un simple focus, on aura fait un grand pas dans l’acceptation. Il semble qu’on en soit loin puisque l’annonce qui concerne un simple personnage de comics crée le buzz. Même si Didio n’a fait que répondre à une question, et qu’il n’est pas à l’origine du buzz (il n’y avait pas d’effet d’annonce), le fait que les médias aient rapporté la chose avec perte et fracas ont contribuent à en faire un évènement qui n’a pas lieu d’en être un. Il me semblait que la cause gay avait connu de nombreuses avancées en société, mais non, on n’en serait encore à s’exciter (sans mauvais jeu de mot) devant la probable révélation de l’homosexualité d’un personnage de BD …

    Alors pourquoi le buzz ? Parce qu’il va y avoir « un gay de plus » dans le paysage superhéroïque (si c’est pour çà c’est grave) ou par ce qu’on ne sait pas encore qui le sera (ça tient plus de la devinette, j’y ai joué sur ce blog) ? Pour moi ce n’est qu’un élément du background qui fait le personnage, tout comme l’orientation sexuelle d’une personne contribue à faire d’elle ce qu’elle est, sans pour autant la résumer qu’à çà. Vaste débat sur un sujet sensible puisque ça touche à l’intime, dans le sens où il s’agit de la liberté de chacun de se définir comme il l’entend. Pour moi il ne devrait tout simplement pas y avoir de débat, parce que cette liberté là, c’est la moindre des choses.

    Je voulais juste réagir à ce billet légitime, même si ma réaction ne fait que répéter ce qui a été écrit aupravant . je terminerais donc en citant Eckhaert : « Bref, tout ça pour dire que la news est une bonne chose, mais que la façon de la populariser et de la politiser n’est pas bonne, elle manque de tact et passe pour une grosse opération de communication. C’est dommage mais toutefois ça reste positif. Alors on retiendra cet aspect là.

  4. Ce qui est marrant c’est que je n’ai jamais vu de réactions de lecteurs choqués par les personnages qui vivent une relation inter-espèces (ex: nightwing/starfire ou superman/lois lane).
    Un personnage peut se marier avec une chatte extra-terrestre (du moment qu’elle a des seins), ça ne posera aucun problème mais dès qu’il devient gay, il fait un truc sale.

  5. Je voulais abondamment réagir comme je le fait d’habitude, mais en lisant les commentaires de mes voisins du dessus, je ne ferais que répéter.
    Non en fait, je voulais juste réagir à certains points que Katchoo aborde dans son billet.
    Le premier c’est la création Bunker, alors oui il n’y a eu aucune réaction, j’aurais tendance à dire tant mieux car j’ai encore en travers de la gorge les réflexions raciste qui avait suivie la création du Nightrunner. Pas de réactions du tout, c’est mieux que des réactions haineuses et que si tout le monde (Plus venant des lecteurs de comics car je doute que les autres médias ait étés au courant de la création de Bunker) s’en soit foutus et soit passé quasi inaperçu n’est en soit pas une mauvaise chose et montre une évolution : Il y a quelques décennies, la création de ce genre de personnage aurait été tout simplement impossible.
    Pour ce qui est de Miles Morales, après le buzz de l’annonce, on en entend plus parlé car, de mon point de vue, ce débat n’a plus lieu d’être, la série a fait ces preuves, elle est bien écrite, bien dessinée et d’un point de vue personnel, j’aime beaucoup cette série et je l’a suit parce qu’elle me plait, le fait que le personnage soit gay n’entre pas en ligne de compte, si je prendrais ça comme raison pour lire cette BD, ça lui donnerais un coté « hype », un genre d’effet de mode et, honnêtement, ça me dérangerait de l’acheter juste pour ça. Même chose pour Batwoman, j’achète cette série parce qu’elle me plait beaucoup (C’est même clairement une des meilleures choses que j’ai lus depuis des années) pas parce que l’héroïne est lesbienne.
    Après c’est peut être moi qui suis plus tolérant que la normale (La proximité d’homosexuels dans mon entourage très proche y est peut être pour quelque chose) mais je n’en ai franchement pas l’impression.
    Enfin, il ne faut pas oublier que l’ont parle de comics, qui sont des BDs avec un scénario et des dessins, c’est un tout, pas seulement un personnage avec une étiquette « Je suis noir », « je suis asiate », « je suis gay » etc sur la couverture. Alors oui cette histoire est devenu un buzz (Incontrôlé) parce qu’elle a été relayé un peu partout, oui DC va faire le coming out d’un personnage « iconique et éminent », c’est très bien, ça soulève des questions etc. Mais si la série est mauvaise et tombe, par exemple, dans la caricature, a quoi ça aura servi ce buzz ? S’attacher à un fait, plus qu’à un « tout », c’est à double tranchant. Donc moi, avant de m’emballer, je demande à voir de quoi il en retournera : Comme je le dit plus haut, je veut avant tout lire une bonne histoire, pas seulement lire un comic avec un héros homo.

    Je voudrais revenir sur le terme « iconique et éminent » d’ailleurs. De la bouche d’un éditeur, ça veut tout et rien dire, il gagne sa croûte en vendant des BDs, pour lui tout les personnages des New 52 doivent surement être « iconiques et éminents ». Ce n’est que mon raisonnement personnel (peut être faux), mais si ont le suit, ça laisse un choix assez large, ce qui est plutôt pas mal dans le fond.

    Pour finir je voudrais réagir sur le post de ms (Je viens juste de le voir en fait ^^). Les relations « inter-espèces » dans les comics ou ailleurs, n’offusque personne pour une raison simple : Starfire et Superman (Puisque tu prends ces exemples là, mais c’est aussi le cas d’Aquaman ou Namor par exemple) ont tout deux des physiques semblable aux êtres humains (Il n’y a guère que la couleur de la peau et des yeux qui différencie Starfire d’une humaine), ces relations sont donc quasiment banales car entre deux individus de sexe différent et c’est donc un autre débat, Lois Lane ne couche pas avec un blob visqueux cyclopéen, poilu et bardé de tentacules. Dans le même ordre d’idées, ont peut aussi s’offusquer du fait que Scarlet Witch a eu une relation charnelle pendant des années avec un morceau de plastique et de ferraille vert et jaune, une sorte de sex-toy sur deux pattes en fait… Et puis bon, reprocher à un personnage féminin de comics d’avoir des gros seins, ce serait le reprocher à 99.9% des personnages féminins de ce média. Le physique des personnages féminin dans les comics est, lui aussi, un autre débat.

    Et mince, moi qui ne voulais pas faire de pavé, décidément…

  6. En tout cas, si y’en a bien un qui devrait faire son coming out, c’est bien Batman… Des tas de fiancées, mais rien de sérieux, il s’habille tout en cuir pour sortir la nuit avec son petit pote Robin, son pire (meilleur ?) ennemi est une espèce de grande gigue de clown aux cheveux verts et rouge à lèvre qui s’habille comme Michou… Toutes ses relations plutôt sérieuses avec des femmes (Catwoman, Talia Al Ghul) ont été écourtées pour des problèmes d’incompatibilité de point de vue (ouh quel acte manqué, Freud, au secours)… Si DC ne fait pas le lien, c’est qu’ils ont du latex dans les yeux…
    Enfin, j’dis ça… j’dis rien…

  7. Selon une rumeur TRÈS insistante, il s’agirait de Alan Scott, Green Lantern de Terre 2.
    C’est une rumeur, mais elle parait fondée, donc…

    1. Oui je viens de lire ça, j’ai l’impression que beaucoup de gens sont déçus, tant mieux on va pouvoir passer à autre chose et s’intéresser à ce qu’il y ai un vrai développement du personnage

      1. Personnellement, je me douté que ce ne serait pas une des « têtes » de DC, mais bon Alan Scott, c’est pas n’importe qui non plus ! Maintenant oui, il faut voir comment le scénariste va gérer ça. Wait & See.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :