Des comics et des filles : Une femme à la page

Nouvelle rubrique les enfants, et surtout nouvelle façon de montrer tout l’amour et la considération que nous portons à nos héroïnes de comics préférées. Il suffit parfois d’une page pour tomber amoureux d’un personnage, d’être touché par ce qu’il dégage, ou de retrouver ce que l’on a toujours aimé chez lui. C’est ce moment là que je vous propose de partager au détour d’une scène, qu’elle soit anodine ou culte mais qui au final est toujours un moment particulier pour le lecteur. Si vous voulez participer surtout n’hésitez pas, envoyez-moi votre page par mail ainsi quelques lignes expliquant la raison de votre émoi, toutes les époques et toutes les héroïnes sont concernées bien évidement.

Alors commençons si vous le voulez bien. En ce moment je suis en train de lire Gotham Central et bordel qu’est-ce que c’est bon. D’habitude je ne suis pas très friande des séries policières mais j’ai tout de suite été happée par celle-ci, tant tous les membres du célèbre commissariat sont attachants, les enquêtes passionnantes, les rebondissements nombreux, tout cela étant orchestré de main de maître par Greg Rucka et Ed Brubaker, deux monstres du genre.
La page qui nous intéresse ici est la douzième de Gotham Central #24. Dans une ruelle  qui donne derrière un bar où les flics de Gotham sont des habitués, Renee Montoya s’apprête à donner une bonne correction à l’agent Jim Corrigan pour défendre et sauver l’honneur de son coéquipier Crispus Allen. C’est un duel digne des meilleurs polars et on n’a qu’une envie, c’est que Renee lui botte le cul comme il se doit. Cette page me fait également penser que Renee Montoya me manque atrocement et que le nouveau DC reste incomplet sans elle.

6 commentaires sur “Des comics et des filles : Une femme à la page

Ajouter un commentaire

  1. je plussoi de constater que je ne suis pas la seul a qui Renée manque ^^
    et sinon oui cette scène et epic par son aspect vengance et qui démontre tous l’attachement et la loyauté de René a son coéquipier.
    Mais la scène qui m’as le plus marqué il me semble que c’est également dans Gotham Central mais je te laisserais le soin de corriger si je me trompe 😉
    Quand renée reçoit le signal de « the question » sur sa fenêtre et ferme les stores…j’ai sentie de la tristesse et presque du renoncement de sa part ça m’as touchée car c’est un peut le paroxysme et la réponse a tous ce qu’elle a enduré précédement !

    1. Alors je me permets de te corriger puisque tu m’y autorises ;), je vois très bien de quoi tu veux parler, on voit cette scène dans la série « 52 », plus exactement, il s’agit de la dernière page du premier numéro.

    1. Concernant Renee, « 52 » est la suite directe de ce qui lui arrive à la fin de Gotham Central. J’ai peur de dire une bêtise mais il me semble que toutes les 2 ont pris fin et démarré la même année, en 2006 il me semble (2006 étant l’année 0 pour Batwoman, facile à retenir pour moi… :p)

  2. merci je prend note car je ne suis pas autant calé en katy kane ^^
    hé vue que je veux me procurer les histoires qui mettent en scène renée je serais ou chercher et surtout a qui demander si j’ai un doute 😉

  3. Je ne connais pas du tout ce personnage, mais la première pensée qui me vint à l’esprit en lisant son nom fut « Hum… sûrement une digne descendante d’Inigo Montya ! » !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :