Somewhere over the Rainbow : Fiche Perso # 7

Nom d’emprunt : Lucas Trent
Véritable identité : Inconnue
Première apparition : StormWatch Vol 2 #4
Gay Power
 : Certainement le personnage gay le plus violent et le plus baré de l’histoire des comics, un activiste aux méthodes plus que musclées dont le cynisme n’a d’égal que la colère, mais c’est bon pour la cause !

.

Midnighter, aux côtés de son futur mari Apollo, faisait partie d’une équipe de super héros appelée Stormwatch et créée par le premier Weatherman, Henry Bendix. Nul autre que ce dernier n’en connaissait l’existence. Bendix effaça la mémoire de tous les membres de l’équipe tout en leur donnant leurs super pouvoirs, le procédé utilisé sur le Midnighter fut à la fois extrêmement douloureux et déshumanisant, et sera plus tard à l’origine de son statut de tueur en série sadique. Il semble être une sorte d’équivalent dans l’Univers Wildstorm de Batman, mais sans la contrainte morale. Stormwatch fut presque entièrement détruite au cours de leur première mission, Apollo et Midnighter étant les seuls survivants.
Trahis par Bendix, Apollo et Midnighter réussirent à s’échapper, mais passèrent les six prochaines années dans la clandestinité dans les rues, essayant de rester hors de la vigilance du Weatherman depuis le siège de Stormwatch en orbite autour de la terre. Pendant cette période, les deux membres de l’équipe se sont battus pour améliorer le monde à une plus petite échelle, et tombèrent amoureux. En raison de leur exil imposé, Midnighter et Apollo ignorèrent la bataille que se livrait une nouvelle Stormwatch contre Henry Bendix, et de sa mort supposée des mains de Jenny Sparks. Celle-ci arriva a les convaincre de rejoindre un nouveau groupe : The Authority.

De prime abord, leur relation amoureuse n’est pas ouvertement abordée mais les deux membres ont à l’époque souvent été présumés gay par les lecteurs issus de la communauté homosexuelle. Warren Ellis a en effet bien laissé des indices dans ses numéros, mais l’orientation sexuelle des personnages  n’a pas été confirmée d’emblée. La confirmation a commencé pour de bon dans une scène du # 7 qui montre Apollo s’effondrer dans une bataille avec les forces d’Albion, une Terre alternative, qui a fusionné sa technologie, sa culture et sa politique avec une race extraterrestre. Midnighter serre Apollo près de sa poitrine comme si cela pouvait être leur dernier moment ensemble. Ellis a abord fait allusion à  leur sexualité avec un nonchalant « et alors? » Jusqu’à ce qu’un déluge de courriers positifs aient été envoyés par les lecteurs. Mark Millar prit le relais en tant que scénariste après le départ d’Ellis. Millar confirma que la relation d’Apollon et du  Midnighter serait encore visible dans ses histoires. Dans le # 13, nous voyons la couverture pour le tabloïd « Hello ? Magazine » avec Apollo et Midnighter dans un article appelé « Apollo et Midnighter: Un regard à bort du Porteur avec le meilleur Couple au Monde. »

Dans le # 28, Midnighter est attaqué et apparemment assassiné par Seth, un super soldat humain qui fait partie d’une équipe créée par les chefs de gouvernement du monde pour remplacer The Authority. L’Ingénieur sauve la vie de Midnighter dans le  # 29. À la fin de l’histoire, la vraie Authority est de retour. Apollo et Midnighter célèbrent leur amour lors d’une cérémonie de mariage, le premier mariage gay de l’histoire du comic mainstream. Ils adopteront ensuite la réincarnation de Jenny Sparks : Jenny Quantum / Quarx. 

Ses ennemis ont fréquemment tendance à sous-estimer le Midnighter car il semble n’avoir aucun pouvoir. Ils sont toutefois tactiques et défensifs, et leur combinaison font de lui un adversaire extrêmement meurtrier. Il voit et calcule les résultats de tous les scénarios de combat possible lorsqu’il est face à un adversaire, et peut alors choisir l’un des scénarios menant à sa victoire. De cette manière, il peut vaincre des adversaires  surhumains largement supérieurs à lui. Sa vision étonnante du monde  est bien démontrée par la citation suivante: « Vous voyez, je suis ce genre d’enculé qui va toujours à la dernière page d’un livre avant de le lire. Je trouve une scène finale que j’aime, puis je retrouve mon chemin jusqu’au début de pour comprendre exactement comment tout cela est arrivé. C’est de la même manière que mon cerveau de psychopathe fonctionne pour rechercher tous les résultats possibles d’une bataille avant même que le premier coup de poing soit encore levé. Alors allons droit au but, voulez-vous ? J’ai déjà parcouru un billion de versions potentielles de cette journée entière dans ma tête, y compris la conversation spectaculairement banale  nous nous apprêtons à avoir. Et je l’ai réglé sur la fin qui laisse votre opération de malades se renverser comme un château de cartes … et faire l’amour à mon mari. »

4 commentaires sur “Somewhere over the Rainbow : Fiche Perso # 7

Ajouter un commentaire

  1. Authority j’adore ! 🙂
    mais pour moi le coté gay est déjà mis en place dans stormwatch 98 (édité par semic dans Stormwatch 1). Quand la scène commence par ces 2 messieurs ensembles et nus … pour moi, pas de doute 😉
    et surtout pas de doute sur la « comparaison » Batman-Superman qui me fait bien rire ! (ouais, je suis sur que au début c’est de la provoque ce coté gay ! par opposition au coté très « rangé » de Superman )

    http://www.comicsvf.com/fs/17749.php

    ps : j’adore te lire ! Merci 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :