En attendant Batwoman (2ème partie)

Juste un rappel pour vous dire que Batwoman #4 sort la semaine prochaine.

CBR : Comment vous sentez vous maintenant que « Batwoman » est officiellement un succès critique et commercial, et que les trois premiers numéros sont sortis ? Est-ce satisfaisant de savoir que le titre était en dehors ​​des rayons pendant presque deux ans et qu’il a pourtant été si bien reçu ?

JH Williams III: Ouais, certainement. Je ne m’attendais vraiment pas que cela le soit. Je savais que ce serait bien, mais je ne pensais pas qu’il allait être si chaleureusement reçu. Il s’est très bien vendu, et ensuite la réponse critique a été extrêmement positive. Cela a été surprenant, vraiment réconfortant et gratifiant.

W. Haden Blackman: La réaction des fans a été très positive, mais je pense que nous avons apporté de nouveaux lecteurs au comics, ce que nous ne nous attendions pas. Dans toutes les réactions que nous avons obtenu, soit par e-mail, sur notre site web ou lors d’évènements comme celui-ci, il semble qu’il y ait un grand nombre de personnes qui soit n’ont pas lu de bandes dessinées pendant une longue période ou qui n’ont jamais lu de BD avant et ont commencé avec Batwoman.

Williams: Les lectrices, aussi.

De nombreux fans étaient un peu inquiets qu’il ait fallu si longtemps pour « Batwoman » de sortir après qu’il avait été annoncé par DC. Il semble que les gens ont supposé que vous aviez travaillé sur elle depuis la fin de votre run de « Detective Comics », mais était-ce vraiment le cas?

Williams: Eh bien, quand Greg [Rucka] a décidé de quitter DC Comics et qu’ils nous ont approché pour reprendre Batwoman, il y a eu littéralement trois jours seulement entre l’annonce faite au public et le fait que que nous devions prendre le relais. Rien n’avait été écrit, et nous ne savions même pas ce que l’intrigue allait être et tout ça. Nous avions besoin de temps pour développer cela. C’était trompeur pour les fans, à certains égards. Les gens avaient l’idée que nous avions déjà travaillé sur elle, mais nous étions vraiment loin de toute date de lancement, pour sûr.

Il semble que vous avez pu tenir le bon rythme maintenant. Cela fait trois numéros jusqu’à maintenant, sans délai et sans baisse de qualité.

Williams: Eh bien, c’était il ya un an, et c’est à peu près comparable à l’évolution pour moi. Je fais six numéros par année de travail. C’est à peu près ce qu’il faut pour moi, et parfois je fais de petites choses entre les deux qui me prennent du temps, aussi. Nous avons fait beaucoup de voyages que nous avions à faire. Nous avons eu une tournée en Europe et d’autres engagements qui avaient été mis en place avant que Batwoman soit même prévu. Vous ne pouvez pas revenir sur vos engagements antérieurs. Puis ils ont voulu me faire faire les  couvertures de « Batman, Inc », et j’ai fait une histoire pour le «DC Universe Legacies» et des trucs comme ça. Beaucoup de choses ont fini par être fait dans ce laps de temps. A l’annonce originale pour Batwoman, les gens pensaient que nous avions déjà travaillé dessus, mais nous n’avions aucune idée de ce que l’histoire allait être.

Depuis l’annonce initiale, la série a évolué en celle que nous voyons maintenant comme faisant partie des New 52.

Williams: Oui, oui. Même le numéro # 0 – nous avions déjà écrit et dessiné le numéro # 1 lorsque DC est revenu vers nous et nous a dit: «Oh, nous voulons un # 0 maintenant. » Nous avons dû revenir en arrière et repenser à ce qui serait intéressant de faire comme # 0. Voilà comment nous sommes arrivés avec cette histoire qui pourrait agir comme un pont entre « Detective Comics » et « Batwoman. »

N’avez-vous entendu aucun commentaire de Greg Rucka sur la direction que vous avez pris avec Kate Kane?

Williams: Non quand le titre est sorti, il m’a envoyé un mail de félicitations, mais je ne sais pas si il est réellement en train de le lire. Je sais que c’était un personnage dont il se souciait vraiment. Je ne pourrais pas imaginer si j’étais à sa place. Il serait probablement à dire, « Eh bien, je ne veux pas regarder ça pendant un moment », parce que je suis sûr qu’il a ses propres notions de la façon dont il ferait les choses. Il serait probablement mal à l’aise d’avoir à le regarder d’une manière critique en ce moment. Je peux me tromper – il peut l’avoir lu. Je n’ai pas parlé avec lui. Je vais probablement le voir durant les fêtes dans quelques semaines, et je vais alors lui en parler.

Vous avez mentionné Renée Montoya, à quelques reprises dans les trois premiers numéros, en notifiant son absence. Les fans doivent ils s’attendre à la voir entrer dans le titre, ou est-ce que sa part dans l’histoire avec Kate Kane est terminée?

Williams: Nous avons quelques idées vagues sur la façon de traiter ce personnage, mais maintenant elle est en quelque sorte dans les limbes. Honnêtement, nous ne savons pas vraiment ce que DC Comics édicte pour son personnage.

Blackman: Avec les New 52, il semble que beaucoup de continuité soit inventée au fur et à mesure. Donc, pour nous, nous avons essayé de rester loin de tout ce qui pourrait marcher sur les pieds des autres créateurs. Plus important pour nous, nous avons commencé à travailler sur ce titre avant même de savoir sur les New 52. Nous avons estimé que la relation Renée et Kate avait suivi son cours et nous avons voulu prendre les choses dans une nouvelle direction et commencer une nouvelle relation avec un personnage qui a peut-être été là avant, mais qui a été sous-développé, comme Maggie Sawyer. Nous pouvons montrer une relation légèrement différente de celle que Kate a eu avec Renée.

Williams: En fin de compte, je pense à un certain point que Renée est un personnage que nous allons avoir à traiter d’une manière plus concrète, mais il faudra au bon moment. Il doit y avoir un sens pour l’histoire. Cela doit servir un dessin plus grand. Mais je crois que nous sommes d’accord qu’à un moment donné, nous aurons à y aller.

Y at-il d’autres éléments de l’ouvrage que vous aviez planifié et qui ont dû être changés en raison du relaunch ?

Blackman: Une poignée. Nous avons eu quelques fois où nous avons dû revenir en arrière et changer une ligne de dialogue, ici ou là. Nous avons eu un changement dans le numéro 2, où nous avons eu une scène avec Batwoman qui parle à Batman. Initialement, il était écrit que Batwoman parlait à Dick Grayson, car à l’époque, c’est lui qui était Batman. Nous avons dû réécrire cette scène, et il y avait une poignée de changements artistiques qui devaient aller de pair avec cela. Cela n’a pas été quelque chose de trop vaste. En partie, c’est parce que nous l’avons dit, nous sommes dans Gotham. Nous allons reconnaître que nous sommes à Gotham, mais nous allons créer notre propre version de Gotham dans le DCU pour Batwoman, parce qu’elle a besoin de sa propre distribution de personnages secondaires. Elle a besoin de sa propre galerie de voleurs. Elle a besoin d’exister indépendamment des autres personnages.

Williams: Elle a besoin d’un héritage propre. Pas celui de Batman. À certains égards, je pense que cela est très important, parce que si vous pensez à comment elle est venue à la première place, elle n’a pas reçu le pouvoir de le faire par Batman. Elle a vu ce qu’il a fait et dit, « Oh, je peux le faire», et a volé l’idée. Ce n’était pas comme si il lui avait remis quelque chose. Elle n’est pas comme Dick Grayson ou tout autres personnages qui sont venus avant. Donc, nous avons juste eu à faire de petits changements. Notre intrigue ne tourne pas autour de ce que font les autres.

En parlant d’héritage, vous avez apporté un personnage du nom de Bette Kane sur le titre en tant que sidekick de Kate. L’héritage de Bette Kane est qu’elle est, dans le DCU pre-crisis, l’originale Flamebird. Vous la montrez en train de devenir une héroïne, et à la fin du numéro 3, elle est vêtue en Flamebird. Est-ce que cela préfigure que Bette peut devenir Flamebird nouveau à un certain point dans l’univers des New 52?

Williams: Je ne veux pas en dire trop, mais c’est de la préfiguration. Pourtant pas de cette manière. Je ne veux pas en dire trop parce que je veux que les gens soient surpris par ce que nous allons faire, mais nous allons certainement revitaliser ce personnage d’une manière réellement forte. Dans le même temps, nous voulons faire des commentaires sur la façon dont elle a été traitée par d’autres créateurs et comment elle a été un personnage que d’autres créateurs n’ont pas pris très au sérieux, même si les fans aiment le personnage. Son arc global va montrer ce changement.

Blackman: Ce qui est intéressant pour moi sur les origines de Bette Kane est qu’elle est devenue une justicière car elle est tombée amoureuse de Robin. Elle avait ce béguin, alors elle est devenue Flamebird. L’occasion de prendre Bette Kane, qui a cette origine idiote et la montrer comme un personnage en trois dimensions qui croit vraiment en ce qu’elle fait est vraiment excitant pour nous. Mais, dès le premier jour, notre règle est que nous voulons prendre tous les tropes de vigilante et de les transformer. Nous voulons voir comment Batwoman serait face à un acolyte. Nous voyons cette pièce dans le numéro 3 et continuons dans les n ° 4 et 5.

Est-il prévu de faire davantage allusion au passé de Bette Kane avec les Teen Titans, ou allez-vous rester loin de toute cette pagaille de continuité pour l’instant?

Williams: Eh bien, nous avons un peu dit que nous ne pouvons pas. [ Rires ]

Blackman: Nous avons eu quelques lignes qui en parlait, mais nous avons eu à les changer. C’est parce que la continuité a un peu évolué avec le temps. Si vous revenez en arrière et lisez le # 1, nous avons une ligne où Bette Kane fait référence aux Teen Titans.

Williams: Nous ne pouvons pas vraiment en parler. Pour l’instant, en tout cas.

Un aspect très distinctif de votre Batwoman, depuis son introduction dans « Detective Comics », est la façon dont vous avez fait son teint incroyablement pâle. C’est devenu encore plus extrême et visible dans la nouvelle série. Qu’est-ce qui se passe  ?

Williams: [ Rires ] OK, dans la vraie vie une rousse a deux types de nature. Les deux sont extrêmement pâles. Une version a beaucoup de taches de rousseur et très pâle. L’autre type, dans la vraie vie, a une peau fondamentalement comme de la porcelaine, et n’a presque pas de pigment. Ce fut notre tentative de saisir cette qualité. Comme vous pouvez le voir, quand vous voyez des scènes avec elle, son ombre aura plusieurs tons, mais ses points forts proviennent de sa pâleur. J’ai rencontré des tonnes de vrais roux dans ma vie et, dans certaines circonstances, vous remarquerez que la personne n’a pas de couleur de peau. Si ils sortent au soleil, ils brûlent. C’est un peu ce que nous avons tenté de saisir.

Dans la série actuelle, nous avons eu quelques problèmes d’impression sur les couleurs que Dave [Stewart] a fait sur ​​ses ombres, où vous voyez certaines couleurs, tourner dans le gris, le verdâtre ou quelque chose comme ça, et ce n »était pas pas notre intention. Cela rend son aspect encore plus blanc que ce qu’elle est vraiment, vous savez ce que je veux dire ? C’est quelque chose que nous essayons de corriger. Finalement, j’ai tendance à la voir comme l’actrice qui joue la reine dans « True Blood », qui est une rousse, et l’actrice qui joue Jessica, qui est une rousse aussi, si vous regardez leur peau dans ce show, il n’y a pratiquement pas de pigment. Connaissant des rousses dans ma propre vie, je doute qu’elles mettent beaucoup de maquillage pour devenir pâle. [ Rires ]

En regardant dans votre avenir immédiat, plus tard ce soir, vous sortez un verre exclusif pour la fête Isotope avec une illustration unique de fille-pirate. Comment avez-vous eu l’idée de l’image, et l’avez-vous réellement conçu pour tenir sur une courbe, et une surface claire ?

Williams: Je savais que ça allait être courbé. Je n’avais jamais fait un design de verre avant, donc je n’étais pas sûr de savoir comment il allait sortir. A l’origine, lorsque James [Sime] m’a dit: « Hey, faisons un verre», la première chose que j’ai pensé était, il voulait une pin-up, alors j’ai pensé, faisons une Cheetah rose . [ Rires ] Quand je l’ai conçue, j’ai pensé que ce serait prévu, donc j’ai pensé faire une fille-pirate à la place. Puis j’ai pensé quoi mettre avec la pirate, et c’est là que tous les trucs de la vie aquatique sont venus avec.

Blackman: Le poulpe est ma partie préférée!

Quelle est la première boisson que vous les gars allez boire ?

Williams: Je vais devoir boire de l’eau, parce que je suis allergique à l’alcool. [ Rires ] Blackman peut avoir mon alcool!

Blackman: Probablement un gin tonic.

Que pensez-vous que Kate Kane boirait?

Blackman: Que lui feriez-vous boire? Je pense que cela dépend avec qui elle est. Elle ne pourait pas boire du vin rouge dans ce verre, cependant. Une bière blonde.

Williams: Une certaine variété de whisky. Ce serait du whisky. C’est mon alcool préféré. Quand je pouvais boire, ça a toujours été du whisky.

5 commentaires sur “En attendant Batwoman (2ème partie)

Ajouter un commentaire

    1. Mais c’est la catastrophe !
      Je vais reposer la même question qu’à GK, tu habites à Paris ou en province ? Si tu habites Paris tu ne devrais pas avoir de de probleme pour les trouver. Au pire je peux te rencarder auprès de mon revendeur. La dernière fois que je l’ai vu il avait encore les 2 premiers numéros.

      1. Pour l’instant je suis à Montargis (pas très très loin de Paris) et d’ailleurs je dois me rendre sur Paris le week end du 17 décembre

      2. Alors il faut que tu te rapproches des librairies parisiennes comme Arkham, Apo(k)lyps, Pulp, Album… Au pire demande leur de te commander les anciens numéros et prends un abonnement pour les suivants, moi c’est ce que je suis obligée de faire avec mon vendeur (Gourvy) vu qu’à Toulouse on a pas de comic shop.

Répondre à Cynt'H Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :