La Batgirl de San Diego donne sa version des faits

Voici un extrait de l’interview de la fameuse perturbatrice des panels DC qui s’est fait connaitre à San Diego pour avoir demandé des réponses à l’équipe éditoriale concernant la présence des personnages et des auteurs féminins réduite au strict minimum. Via DC Women Kicking Ass.

DCWKA: Quelle est votre impression de la réaction des dirigeants DC ? Mieux ou pire que prévu ? Qu’en est-il du public ?

Lorsque je suis rentrée chez moi le jeudi soir, j’ai pensé à comment Dan Didio avait traité les personnes qui lui ont posé des questions sur le panel des 52. J’en suis sortie avec l’impression qu’il est très, très bon à esquiver ou dévier des questions auxquelles il ne veut pas répondre, en particulier en demandant au questionneur quelque chose en réponse.
Par exemple, au début du panel, il a répondu aux questions de l’auditoire, et un homme a demandé: «Pourquoi êtes-vous passé de 12% de femmes à 1% sur vos équipes créatives? » Didio a répondu: «Qu’est-ce que ces chiffres signifient pour vous ? Qui devrions-nous embaucher , » Si vous écoutez le podcast, vous pouvez entendre l’hostilité du ton de Didio quand il parle à cet homme. Cette belligérance était présente chaque fois que quelqu’un lui a parlé des auteurs féminins.

D’autre part, Paul Cornell est venu directement à l’endroit où j’étais assise, dès que le panel des 52 fut terminé et m’a dit: «J’ai entendu ce que vous avez dit, et je voudrais prendre une minute pour essayer de voir directement avec vous. » Il m’a dit que sa nouvelle série fantasy, Demon Knights , aurait une distribution majoritairement féminine et qu’il s’était engagé à ce qu’elle le demeure. Je ne suis pas du tout intéressée en ce qui concerne les épées et la sorcellerie, mais je vais m’abonner une année entière à Demon Knights de toute façon, parce que Paul Cornell m’a fait sentir qu’il se souciait de mon avis, à la fois en tant que fan et qu’être humain. Je veux donner à cette BD une chance, et je pense que ce serait fantastique si tout ceux qui lisaient cet article achetaient au moins le numéro 1 de Demon Knights et lui donnaient une chance, aussi. Cornell a également écrit Stormwatch, et a dit d’Apollon et du Midnighter : «Oui, Apollo et Midnighter sont encore gay. Ils sont toujours out et fiers. Je ne l’aurais pas écrit autrement. »

Vendredi, j’ai assisté au panel de Superman et celui de la Justice League l’après midi. Je me souviens avoir été surprise de voir à quel point les hommes étaient nombreux pour le panel de Superman, surtout par rapport au panel de la journée précédente avec Batman. Ensuite je suis restée dans la salle pour le panel sur la Justice League, et c’est là que les choses ont commencé à devenir bizarre.

La salle est restée majoritairement occupée par des hommes. J’ai regardé la présentation, d’abord sur la Justice League, puis les couvertures en solo les après les autres étaient montrées sur grand écran. Et ça a commencé à devenir presque surréaliste, parce que chacune des couvertures avaient un homme. La seule femme que j’ai vu était Wonder Woman, de l’autre côté de la couverture de la Justice League – Je n’ai aucune idée pourquoi elle a été laissée en dehors de l’équipe principale. Je savais déjà que DC n’était pas vraiment favorable aux femmes. Mais de le voir de cette manère était vraiment surprenant. Lorsque je me suis levée pour poser la question, je me suis sentie perplexe, c’est pourquoi j’ai sorti «Où sont les femmes ? » Cette phrase fut applaudie. Johns a répondu que DC avait  les personnages féminins les plus emblématiques, et aussi qu’il aimait Mera, qui était un grand personnage et « juste là, aux côtés d’Aquaman ». La première femme que Johns a mentionné dans la réponse à ma question n’était pas Wonder Woman, c’était un personnage défini par sa relation à l’un des super-héros masculins.

J’ai répondu à cela, pensant à haute voix et en notant que beaucoup de leurs héros féminins sont associés à un autre héros. Par exemple, Batgirl/Batman, Supergirl/Superman, Wonder Girl … Wonder Woman, dont  j’ai dit qu’elle était l’héroïne DC vraiment emblématique à laquelle je pensais en premier. Le public n’a pas aimé cela. Ils ont immédiatement commencé à me crier dessus, criant leurs héroïnes préférées, Huntress, Starfire, etc. En terme de statut iconique, Huntress et Starfire ont-elles le même niveau que Wonder Woman ? Je n’avais certainement pas entendu parler d’elles avant que je lise des comics.

La salle est devenue extrêmement hostile envers moi très, très rapidement. Les gens ont commencé à me huer et à me crier dessus de m’asseoir. J’ai haussé les épaules et dit: «Eh bien, maintenant je vais me faire engueuler. » Je n’étais pas moins bouleversée que j’étais perplexe. Ces gens ne veulent-ils pas voir plus de femmes « kick-ass » ? Si ils ont tant adoré ces personnages, pourquoi étaient-ils en colère contre moi qui demandait à DC pourquoi il n’y en avait pas plus ?

Johns a déclaré qu’il y aurait plus de personnages féminins dans d’autres livres parmi les nouveaux 52, mais pas dans la Justice League. Alors j’ai demandé combien de titres mettraient en vedette une femme. Jim Lee a fait une blague, en disant que d’avoir quelqu’un au centre de la composition d’une couverture était mauvais. Johns m’a dit de me procurer le comic promotionnel des 52, et je lui ai dit que je le ferais, et que je les compterais quand je serais rentrée chez moi. La réponse, pour ceux qui sont intéressés, est un peu plus d’un quart des titres où des femmes ont un rôle de premier plan, en fonction de la façon dont vous les comptez. A la fin quelqu’un m’a demandé si je voulais acheter tous les comics avec des femmes sur la couverture, et j’ai dit: «Je pourrais bien – si elles sont bonnes – absolument les acheter. » Je me demande si lui, va acheter tous les titres avec un homme sur la couverture.

Je n’ai pas l’impression que Johns et Lee aient été activement hostiles envers moi (contrairement à l’audience), mais ma question semblait les prendre par surprise. Il y avait beaucoup de regards vides sur le panel quand j’ai demandé, «Où sont les femmes? », presque comme si ils n’avaient pas vraiment remarqué qu’il n’y en avait pas.

Je restais éveillée cette nuit-là, réfléchissant sur les panels et ce qui s’était passé là-bas. Soudain, il m’est apparu que ma question, « où sont les femmes? », aurait pu tout aussi facilement pu être appliquée aux intervenants, sur tous les panels  auxquels j’ai assisté, à l’exception du panneau de Batman qui avait Gail Simone et une éditrice nommée Rachel Gluckstern.

Le panel DC Justice League

Je pense que si DC embauchait davantage de femmes, elles pourraient écrire plus de personnages féminins. Cela ne veut pas dire que les hommes ne peuvent pas écrire d’excellents personnages féminins. Gail Simone a nommé un groupe d’hommes auteurs qui écrivent des femmes super quand on en a parlé ensemble le lendemain. Mais peut-être d’avoir plus de présence féminine dans cette société pourrait les encourager apporter plus de personnages féminins.

Le lendemain était un samedi, et j’ai fait en sorte d’y arriver à temps pour le panel des 52. J’ai regardé les 13 prochains livres présentés, puis je m’approchais du micro. J’ai commencé à parler des panels auxquels j’avais déjà assisté. Il y avait une hostilité immédiate de l’auditoire, avec quelqu’un qui s’est mis à crier: «Nous savons ! » Lorsque j’ai commencé. Puis j’ai posé la question qui me tracassait depuis la veille, depuis que j’ai commencé à penser à la composition exclusivement masculine de presque tous les panels auxquels j’ai assisté: « Etes-vous engagé à embaucher plus de femmes ? »

Didio a répondu, « Je suis engagé à embaucher les meilleurs écrivains et artistes absolus. »

J’ai regardé le panel entièrement masculin et dit: «Vous dites que vous ne pouvez pas trouver de grands écrivains ou artistes féminins? »

Il y avait une réaction furieuse de l’auditoire. Les gens m’ont hurlé de m’asseoir et il criaient le nom de Gail Simone, encore et encore. J’ai dit: «Oui, j’ai rencontré Gail Simone hier. Je l’aime beaucoup. Mais j’ai assisté à tous les autres panels, et à l’exception d’elle et d’une éditrice, c’étaient tous des hommes. »
J’ai été à nouveau surpris par la réaction du public. Si les gens aiment tant Gail,  ne veulent-ils pas voir plus de femmes écrivains et des artistes comme elle ? Je sentais aussi beaucoup que Gail était utilisée comme une femme symbolique pour que chacun puisse dire: «Regardez ! Nous avons Gail ! C’est quoi le problème ? » Je n’ai pas entendu d’autre nom qu’elle.

Grant Morrison a plaisanté en disant qu’il serait bien dans une robe. J’ai ri et lui ai dit que je serais ravi de voir ça. Et puis il ya eu un changement dans le langage du corps de Didio, et il était clair que j’allais être virée. Cependant, ma question était encore sans réponse, alors j’ai dit: «Je sais que vous essayez de m’envoyer balader, mais j’aimerais que vous répondiez à ma question. Etes-vous engagé à embaucher plus de femmes ? Oui ou non ? »
Morrison a renchérit encore, «Les femmes veulent écrire pour DC Comics? »

« OUI! » Ont crié plusieurs femmes dans l’auditoire.

« Et bien envoyez votre CV », a t-il dit.

Didio a ajouté: « There you go. »

Vous remarquerez qu’il n’a toujours pas répondu à ma question par un oui ou un non. J’avais déjà pris beaucoup de temps, donc je me suis assise. Cependant, la réponse qu’on m’a donnée, je l’ai appris plus tard, était trompeuse. DC n’accepte pas les manuscrits non sollicités du tout. [Note: un lien vers la politique de DC ] Vous devez déjà être mis en place pour y travailler.
Je savais avant d’arriver que Didio allait essayer d’esquiver ma question. Je savais qu’il allait esquiver toute autre question au sujet des créatrices, soit en tournant une  réponse en  question, ou en intimidant le questionneur comme il le fit à l’homme qui a demandé sur les équipes créatives allant de 12% à 1%, ou les deux. C’est pourquoi j’ai été si persistante.

N’hésitez pas à lire la suite ici .

7 commentaires sur “La Batgirl de San Diego donne sa version des faits

Ajouter un commentaire

  1. Whoa whoa whoa. Depuis quand STarFire et compagnie sont plus emblematiques que Wonder Woman ?
    C’est quoi ces fans en carton ? StarFire n’a pas eu de euilleton a son efigie que je sache, et comme la demoiselle de l’interview j’ai connu WonderWoman avant les comics, y’avait WponderWoman et SuperMan, tout le monde les connaissait a l’école ou au collège.

    Passer de 12% a 1% ça fait effectivement peu.
    Après je me dit que des femmes sur des histoires de femmes ça élargirait peut être la part féminine de public. C’est pas en vendant de l’AquaMan que les filles vont marcher.

    C’est vraiment dommage que ses propos aient été conspués de la sorte, elle ne faisait que regarder les choses comme elles paraissent.

  2. Ils ont déconné avec cette fan !!Pourquoi ne pas répondre à sa question tranquillement ?! Franchement ils m’ont déçus!
    Au passage pour la BOTB de demain je peux te suggérer Deux challengers ? Gina CARANO et Olivia MUNN !! /Users/olivierribouet/Desktop/20ginacarano-abffc80d81f4211351d5de06c106728b.jpg

  3. le machisme en 2011 a la dent dure et pas seulement dans le milieu du comics,moi qui suit une geek autant comics,jeux video et autres ^^ je peut vous dire que se genre de réaction est fréquente mais n’en reste pas moin révoltante ,pas facile de se faire entendre dans les conventions quand on est une dizaine de filles contre des centaines de garçons ce qui ne veux pas dire qu’il ne faut pas continuer a s’imposer ,en quoi notre avis aurez il moins de valeur que ceux des males ^^, sinon je trouve que l’intervention de cette batgirl est vraiment formidable bien que je doute qu’une petite nenete face bouger les réac de chez DC….

  4. Très bonne retranscription du commentaire. Mais je tiens à mettre en avant quelque chose ici nous n’avons pas à faire à du machisme mais à la connerie tout simplement. Pour preuve la 1er question est posé par un homme Dan l’envoi balader avec des questions. Lorsque la Batgirl pour sa question où son les femmes? leur réaction démontre bien qu’ils pensent à leur collègue et pas aux personnages.
    Leurs non-réponse met seulement en avant des personnes qui vivent dans leur petite tour d’ivoire ne remettant plus en question leur boulot.
    Moi par exemple j’ai posé la question à Bendis sur Twitter (et il était là 12s avant) à propos de la mort Ultimate SpiderMan. Je lui ai dit: Pourquoi avoir repris le début de Ultimate Six est ce parcequ’il trouvait cette histoire non fini comme il voulait?. Il ne m’a jamais répondu et il ne me répondra jamais.
    Ici c’est le même cas. Au lieu de reconnaître qu’il se sont un peu planté qu’il n’avait pas pensé à ça etc… Ils jouent les gros bras. Comme en politique c’est des astuces de communication y a même des coach pour ça. Grant Morrisson, Dan Didio, Axel Alonso Joe Quesada et consort c’est pareil. Pour Grant il faut voir ces interviews pour comprendre que ce type n’aime pas la critique. Y a toujours une raison pourquoi il fait ceci ou cela. Et si t’es toujours pas content c’est direct « Et toi tu la fais? ». Non pour le moment l’auteur qui je trouve se remet en question c’est Warren Ellis que ce soit son boulot ou le milieu où il travail. Y aussi Ryan Ottley qui n’a pas peur de brûler ces dessins qu’il estime mauvais. Et même si ça choque certains fan sa démarche est louable car il dit qu’il aurait du rendre un meilleur boulot.

    Mais je m’égare du sujet tout ça pour dire il ne faut pas tous mélanger ne faisons pas les même erreurs qu’eux. Ici ce n’est pas du machisme mal placé mais des individus qui n’aiment pas que l’on bouscule leur petit royaume (ça vaut pour les fan grognant dans la foule).

  5. Et les mecs de DC ils paient des coach pour sortir des conneries pareilles ?! Je ne suis pas calé en coaching, management, tout ça mais je sais que la base de la communication c’est l’écoute et le respect de la personne que l’on a en face de soi. Si j’étais les mecs de DC, je virerai ces « spécialistes de la communication » à coups de pied dans le cul !

    Faut qu’ils fassent gaffe chez DC : c’est un coup à perdre des lecteurs (et des lectrices).

    Et Geoff Johns dans tout ça, qu’est ce qu’il en pense ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :