Wonder Woman isn’t vulgar

Tout d’abord ça : (je les mets ici car même si je me doute que tout le monde a déjà vu ces trois extraits, je pense que ce que je vais écrire mérite d’être illustré un minimum)

Séquence gros speech qui tue : Entre le « I never said to merchandise my tits » et le « Wonder Woman isn’t vulgar », (Mention spéciale pour Tracie Thoms qui a l’air fantastique !) c’est bel et bien le paradoxe de ces trois extraits résumés en seulement deux phrases : Pourquoi lui faire dire cela et vouloir à tout prix montrer l’inverse ? Bien sûr que Wonder Woman n’est pas vulgaire, c’est une amazone bordel ! Ce n’est pas une femme d’affaire, elle n’a rien à faire en tailleur et son brushing n’a pas besoin d’être impeccablement statique ! On est devant la preuve évidente que c’est un homme limité dans sa considération de la femme (qui doit se limiter à Ally McBeal et ses copines) qui est aux commandes. Et Dieu merci, notre Wondie à nous, elle n’est pas comme ça, elle n’aurait même pas besoin de tenir ces propos si elle se retrouvait dans une situation cauchemardesque pareille !

Séquence action/baston/on y était presque : La course poursuite en elle même n’est pas si pourrie que ça malgré deux, trois mauvais raccords. Mais ce qui me choque le plus, c’est ce satané bustier en plastique. Il est irréel, il est moche, et on peut aisément imaginer à quel point il doit être inconfortable. Par contre, le coup du lasso/fouet est plutôt bien pensé je trouve. Ce qui me sidère une fois de plus, c’est la tronche de Palicki qui fait sa pas contente, jamais Wonder Woman ne tirerait une tronche pareille. C’est à peu près le même topo pour la scène de baston, en fait on a plus l’impression d’assister à un combat de catch qu’autre chose. Les choré sont travaillées mais restent surjouées et ne sont pas toujours naturelles. Néanmoins ça reste assez dynamique dans l’ensemble, sauf que je sais pas si David E Kelley était au courant mais Wondie ne s’abaisse pas à trucider le vigile du coin…

Séquence émotion qui fait grincer des dents : Mais Wonder Woman a aussi un cœur, la preuve en est cet extrait fort en émotion, et là j’émets de gros doutes sur les talents de comédienne d’Adrianne Palicki. En tout cas moi je n’y ai pas cru une seule seconde. Ce doit être la  tiare, oui c’est ce truc sur son front là…

En conclusion, je ne peux pas dire que je suis déçue car c’est en fin de compte à peu près ce à quoi je m’attendais. Non je suis plutôt en colère. J’étais tellement enthousiaste de revoir cette série, tant de belles choses auraient pu être montrées, nous les fan nous aurions pu voir quelque chose proche du matériau de base avec un minimum d’effort. Pourquoi est-ce si difficile ? Pourquoi est-ce qu’on y arrive avec Spider-man, Batman, Superman, mais pas Wonder Woman ? J’aimerais bien savoir qu’est-ce qui est si compliqué, mais surtout qu’elle est cette vision extraordinairement étriquée que ces gens ont eu d’elle, une déesse mais surtout une icône et un symbole de l’imagerie féministe ? On est pas sorti de l’auberge.

3 commentaires sur “Wonder Woman isn’t vulgar

Ajouter un commentaire

  1. J’avais trouve la course poursuite pas trop mal.
    Le seul truc qui m’a chiffons c’est la façon dont elle fait glisser le mec parterre en l’envoyant au flics, j’avoue que j’ai eu un fou rire a ce moment la.
    Et second fou rire avec le mec qu’elle lance contre la porte, qui va glisser avec le type sur 10 mètres.
    J’ai trouve qu’elle avait un peu une tête de brute quant elle avait son air « pas contente ». Je connais pas spécialement Wonder Woman mais pour moi ça colle pas.
    Le speech sur son « image merchandising » était un peu poussif avec l’incorporation de « tits » & « ass » ça aurait été bien meilleur sans.
    Le costume paraissait pas si mal que ça, quoique effectivement un peu plastoc sous certains angles.
    Y’avait un peu de potentiel, Palicki faisait une jolie Wondie, c’est dommage de l’avoir gâchée comme ça.
    Dernier point, ça me paraissait vachement « brutal » pour du Wondie quand meme.

  2. Le bon côté du refus de la série, c’est que ça va peut-être enfin les décider à faire un film WW, plutôt qu’une série, qui, sans aucun doute, même si elle avait été bien au début (ce qui dans la situation actuelle n’aurait pas été le cas), aurait à mon avis très vite tourné au ridicule, ou à l’échec total. Télévision et super héros ne font pas bon ménage, la télévision, avec ses moyens et ses demandes (24 épisodes par an), nous auraient très vite donné une série faible niveau scénario (histoire de pouvoir satisfaire le cota de 24 épisodes), et mal réalisé (à cause du manque de moyens). Maintenant, espérons que dans les années à venir, quelqu’un va se décider à réaliser un bon projet WW au cinéma, avec une bonne actrice, un scénar’ solide et des moyens dignes de ce nom.

  3. Ça m’a choqué aussi quand elle tue le vigile !
    Merci pour cet article.

    par contre j’aime bien le bustier ^^

Répondre à God Of Thunder Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :