Demain, journée internationale contre l’homophobie

Chaque année, la Journée internationale contre l’homophobie est l’occasion d’initier une campagne de sensibilisation aux réalités de la diversité sexuelle. La présente campagne a pour thème Couple de même sexe – Une histoire d’amour.
Trop souvent, l’homosexualité est perçue de manière limitative où l’on ramène l’orientation sexuelle à la simple expression de la sexualité.
Comme pour les couples hétérosexuels, ceux de même sexe se forment autour de sentiments amoureux et affectifs. La sexualité fait certes partie de la relation de couple, et souvent c’est elle qui a allumé la flamme. Toutefois, la relation de couple durable ne peut pas se fonder que sur la sexualité.
Les couples de même sexe, composés de deux femmes ou deux hommes, vivent les mêmes bonheurs et les mêmes difficultés que les couples de sexe différent.

  • Définition des rôles

Contrairement à l’idée reçue encore tenace, deux hommes en couple ou deux femmes en couple ne reproduisent pas les rôles d’un homme et d’une femme en couple. Dans un couple de femmes, il n’y en a pas une qui assume un rôle plus masculin et l’autre un rôle plus féminin. Il en va de même pour les couples d’hommes. En revanche, comme pour les couples hétérosexuels, l’engagement, le soutien, l’entraide, l’égalité, la complémentarité et le partage des tâches font partie des valeurs défendues par les couples de même sexe. En ce sens, ils ne diffèrent en rien des couples hétérosexuels.

  • Éveil de l’amour

C’est souvent au cours d’un coup de foudre pour une autre personne de même sexe qu’une jeune fille ou qu’un jeune garçon prend conscience de son homosexualité et entame sa première relation de couple. Les parents sont rarement préparés à accueillir ce genre de situation. Toutefois, l’amour qu’ils éprouvent pour leurs enfants leur permettra de les accompagner dans leur nouvelle vie.

  • Pourquoi le 17 mai ?

Le 17 mai est une date symbolique pour les personnes homosexuelles. Longtemps considérée comme une maladie, l’homosexualité a été retirée de la liste des maladies mentales le 17 mai 1990 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

  • Sexualité

Tout comme les couples hétérosexuels, ceux de même sexe ont besoin d’une sexualité satisfaisante. Inutile de s’interroger sur les rôles masculins ou féminins dans la relation sexuelle. Chaque couple détermine sa conduite sexuelle et de son engagement envers l’autre.

  • Violence conjugale

Comme pour les couples hétérosexuels, les couples de même sexe sont susceptibles de vivre de la violence conjugale. Cependant, plusieurs seraient moins portés à chercher de l’aide par peur du regard porté sur leur relation.

  • Vieillir en couple

La majorité des couples de même sexe n’ont pas d’enfant. Ils souhaitent vieillir ensemble et ne veulent pas être séparés au moment du dernier tournant de leur vie. Certains ne sont pas à l’aise avec l’idée d’officialiser leur union. Cependant, il faut les encourager à prévoir les arrangements nécessaires pour éviter qu’ils puissent être lésés dans leur fin de vie.

  • Couples et droits

Quelques pays, comme le Canada depuis 2005, reconnaissent le mariage civil et les unions de fait des couples de même sexe. La situation est différente d’un pays à l’autre. Plusieurs leur reconnaissent un statut juridique sans aller jusqu’au mariage. Quant aux cérémonies religieuses, il revient aux églises de décider de leur règle de conduite.

  • Objectif de la campagne

Les campagnes annuelles ont pour objectif général de combattre l’homophobie. Par ailleurs, annuellement, le choix d’une thématique vise à sensibiliser la population à une problématique particulière. La thématique Couple de même sexe – Une histoire d’amour a pour but de :
–     Dissiper les perceptions réductrices des relations homosexuelles voulant que l’homosexualité soit principalement une affaire de relations sexuelles;

–     Informer la population sur l’égalité juridique entre les couples de même sexe et ceux de sexe différent;

–     Montrer que les relations des couples de même sexe constituent un mode de vie;

–     Valoriser les relations de couple auprès des gais et des lesbiennes;

–     Démontrer que les relations de couples de même sexe existent depuis toujours;

–     Diffuser l’idée que les sociétés ouvertes à la diversité sexuelle sont des sociétés accueillantes à la diversité sous toutes ses formes.

  • Transgenres/Transphobie

La diversité sexuelle doit aussi faire place aux personnes dont l’identité de genre diffère de leur sexe biologique, indépendamment de leur orientation sexuelle. Ces personnes peuvent aussi vivre en couple et vivre des histoires d’amour dans un contexte hétérosexuel ou homosexuel. La relation émotive qui unit deux personnes demeure toujours la même, indépendamment de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre. On appelle « transphobie » la discrimination envers ces personnes.

  • Enfants de parents de même sexe

Beaucoup de personnes homosexuelles, seules ou en couple, souhaitent avoir des enfants par adoption ou par procréation assistée et, dans nombre de pays comme le Canada, les enfants auront une filiation juridique avec leurs deux parents. Quant au développement de l’enfant, une étude de l’Académie américaine de pédiatrie arrive à la présente conclusion :

« Un nombre croissant d’études scientifiques démontrent que les enfants qui grandissent avec un ou deux parents gais ou lesbiennes s’épanouissent aussi bien que les enfants de parents hétérosexuels au niveau émotionnel, cognitif, social et sexuel. Le développement optimal des enfants semble être plus influencé par la nature des relations et des interactions que par la forme particulière que ces dernières prennent au sein même la cellule familiale ».

Source : Pediatrics, vol. 109, nº 2, February 2002, pp. 341-344 – American Academy of Pediatrics, Technical Report : Coparent or Second-Parent Adoption by Same-Sex Parents, Ellen C. Perrin, MD and Committee on Psychosocial Aspects of Child and Family Health.

  • Le drapeau arc-en-ciel, un symbole identitaire

Le drapeau arc-en-ciel exprime la diversité sexuelle. Il a été progressivement adopté par les communautés LGBT dans le monde.

  • Couples de même sexe chez les célébrités

De nombreux couples de même sexe chez les célébrités ont marqué l’histoire, la littérature, les arts, la politique et les sciences, et ce, dans toutes les civilisations et à toutes les époques. De ces couples, certains sont demeurés discrets sur leur relation. D’autres, plus téméraires, ont revendiqué leur différence et leur droit à l’égalité.

Devenus des modèles pour des générations de gais et de lesbiennes, citons notamment : Léonard de Vinci et Salai, Paul Verlaine et Arthur Rimbaud, Marguerite Yourcenar et Grace Frick, Frida Kahlo et Chavela Vargas, Rock Hudson et Marc Christian MacGinnis, Martina Navratilova et Julia Lemigova, Matthew Mitcham et Lachlan Fletcher, Ellen DeGeneres et Portia De Rossi, George Smitherman et Christopher Peloso, Jodie Foster et Cydney Bernard, Adam Lambert et Drake LaBry.

2 commentaires sur “Demain, journée internationale contre l’homophobie

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :