Des comics et des filles : Catfight !

Mystique est un personnage de fiction appartenant à l’univers de Marvel Comics. Créée par Chris Claremont et Jim Mooney, elle apparaît pour la première fois dans le comic Ms. Marvel #17 en 1978. C’est une mutante métamorphe, ennemie des X-Men. Membre de la Confrérie des mauvais mutants, de la Freedom Force et de Facteur-X, elle fut la mère adoptive de Malicia.
Il est impossible, vu les pouvoirs de Mystique, de connaître son âge, à peu près pour les mêmes raison que l’on ignorait l’âge de Wolverine. Mais on connaît certains de ses noms : le plus utilisé est celui de Raven Darkhölme. Il semble aussi avéré qu’elle soit d’origine autrichienne. Mystique a toujours été une adepte de l’espionnage, du double-jeu et du terrorisme international, ayant pour but de protéger les mutants contre les racistes, et quelques fois de prendre le pouvoir au nom de ses frères de race. Les seules personnes assez proches d’elle ont été Malicia, sa fille adoptive, et Destinée, sa meilleure amie .
Mystique est une mutante métamorphe, capable de modifier psioniquement sa propre structure cellulaire pour changer son apparence. Cela lui permet de revêtir l’apparence de n’importe quelle personne, mutante ou non. Elle est capable de copier les vêtements, et même des objets comme les lunettes ou les cartes, car ils sont des extensions de son propre corps ; elle est donc nue sous ses déguisements. A quelques occasions, elle a été vue transformer une partie de son costume en arme, bien qu’on ne sache pas si c’était un effet de son pouvoir ou un équipement. Originellement, son pouvoir avait des limites relativement étroites : elle était uniquement capable de copier une apparence humaine ou humanoïde, et dont la masse n’avait pas un écart trop grand avec la sienne. Elle n’est pas non plus capable de copier les pouvoirs des autres mutants, ou autres caractéristiques (elle pouvait par exemple simuler des muscles, mais pas utiliser la force qu’ils auraient dû lui donner).
Plus tard dans la série cependant, le pouvoir de Mystique subit une amélioration, lui permettant de se transformer en des animaux, ou d’autres créatures ayant une masse différente de la sienne. Elle est devenue également capable d’utiliser aussi son pouvoir différemment, comme se faire pousser des ailes et des griffes, ou autres appendices (dont elle peut vraiment se servir cette fois), se donner une vision nocturne, déplacer ses organes internes pour réduire les chances de la tuer d’un tir ou former des membres autour de son corps afin de planer.
Du fait de son pouvoir, Mystique a un facteur de régénération très fort, si fort qu’il peut la guérir d’une blessure grave ou fatale assez rapidement, là où un autre mutant aurait dû faire appel à un médecin. Son pouvoir agit également contre la dégénérescence des cellules due à l’âge. Mystique est également immunisée contre les toxines.
Mystique
possède aussi une faculté peu développée : la précognition. Mystique peut en effet visualiser certaines scènes à venir.
En plus de ses pouvoirs, Mystique est une fine stratège en termes de terrorisme et d’opération commando, une adepte des arts martiaux et une experte en technologie informatique. Elle a un talent pour trouver, voler et comprendre le fonctionnement des armes. C’est une excellente actrice, dont les siècles d’expérience lui ont permis d’apprendre à analyser et parfaitement reproduire les comportements précis et langages des autres. Enfin, elle a une résistance naturelle à la télépathie, lui permettant d’empêcher les autres de lire dans son esprit.

Psylocke (Elisabeth « Betsy » Braddock) est un personnage de bande dessinée, super héroine de comic de l’univers Marvel. Elle est associée à Captain Britain, qui n’est autre que son frère jumeau, Brian et aux X-Men. C’est une mutante doté de pouvoirs psychokinésiques entraînée pour le combat au corps à corps. Elle possédait avant son échange de pouvoir avec Phénix des facultés télépathiques.
Ce personnage a été créé par Chris Claremont et Herb Trimpe, et apparut pour la première fois dans le Captain Britain no 8 (Décembre 1976), créé par la filiale de Marvel, Marvel UK. Elle fut d’abord un personnage secondaire dans les aventures de son frère jumeau, Captain Britain, en le remplaçant brièvement dans son rôle de protecteur de la Terre-616. Plus tard, elle est devenue la super-héroïne mutante Psylocke. Initialement présenté comme un télépathe, le personnage a finalement été écrit comme possédant des pouvoirs de télékinésie.
Dans New Mutants Annual #2 (1986), Claremont intégra Betsy Braddock à la franchise X-Men : elle est enlevée dans le Mojoverse, où elle subit un lavage de cerveau, puis reçoit des yeux bioniques, et enfin est appelée « Psylocke » pour la première fois. Après avoir été secourue par les Nouveaux Mutants, elle s’installa dans leur académie, dirigée par Magnéto en l’absence du Professeur Charles Xavier. Après avoir aidé l’équipe des X-Men, Betsy fit ses preuves lors de son affrontement avec le meurtrier Dent de Sabre, où elle réussit à user de télépathie pour récupérer des informations vitales sur les événements du « Massacre des Mutants ». Peu après, Betsy fut invitée à intégrer officiellement les X-Men et adopta le nom de code « Psylocke » (Uncanny X-Men #213 (janvier 1987)).

5 commentaires sur “Des comics et des filles : Catfight !

Ajouter un commentaire

  1. Mystique vs. Psylocke c’est duuuuur de faire un choix *pose de transe méditative*.
    Bon. Mystique. Mais de justesse parce que j’aime les femmes bleues x)

  2. Mystique parce que c’est un femme parfaite. D’une part une combattante, d’autre part une fille qui peut se changer en n’importe quelle autre fille…

  3. Zut… >.<'
    Je pensais que t'allais faire un catfight Marvel Woman vs DC Woman, ça aurait été beaucoup plus simple pour faire des choix crois moi ! Surtout que les deux font parti de l'univers des mutants… *_* Bon et bien je vote Mystique alors, je préfère son style ! 😉

  4. Mystique, c’est l’occasion d’avoir toutes les filles de ses rêves dans sont lit… C’est tentant, mais c’est le genre de femme qui garde un pic à glace sous le lit. Psylocke, c’est Psylocke quand même. Je vais dire Betsy, pour le côté anglaise dans un corps de japonaise aux cheveux violets.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :