Le parcours des combattants

Mais quelle incroyable et rocambolesque histoire que celle de Samuel et de ses deux papas.

Je souhaite vous montrer ce soir ce documentaire bouleversant qui raconte l’histoire consternante du calvaire de Laurent et Peter, deux homosexuels belges qui ont eu recours à une mère porteuse en Ukraine pour avoir un enfant, et qui ont été par malchance et ignorance embringués dans un scénario catastrophe où leur petit garçon, a terminé sa course dans un orphelinat.

A toutes les personnes qui vont halluciner (et à raison) en voyant ces images, je leur dis « Welcome to the world« , l’homoparentalité en 2011, c’est aussi ça. (cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Heureusement cette histoire a connue une fin heureuse samedi dernier :

Laurent et Peter ont retrouvé leur fils après deux ans de séparation

Par Christophe Cordier

Les deux Belges ont pu faire sortir d’Ukraine le petit Samuel, samedi, avant de prendre la route pour le petit village du sud de la France où ils résident désormais.

Fatigués et très émus, Laurent et Peter ont atterri samedi soir à l’aéroport de Bruxelles-National. Dans les bras de Laurent, Samuel semblait un peu impressionné par l’agitation médiatique qui entourait son retour au pays. C’est l’avocate du couple, Céline Verbrouck, qui est allé chercher l’enfant en Ukraine. Les retrouvailles ont eu lieu à l’abri des caméras à Varsovie. «Samuel dort paisiblement dans les bras de son papa. Il a quitté l’Ukraine sereinement et avec le sourire», a confié l’avocate. «Ils ont joué toute l’après-midi. Cela donne l’impression que Samuel a toujours été avec eux».

Pourtant, en décembre dernier, rien ne laissait présager un épilogue heureux. L’émission «Devoir d’enquête» de la RTBF mettait en lumière le calvaire vécu par Laurent Ghilain, 27 ans, et Peter Meurrens, 37 ans, pour récupérer leur enfant (revoyez la vidéo ici). Après avoir fait appel aux services d’une mère porteuse en Ukraine, où la gestation pour autrui est légale, ils ont dû faire face à une série de complications administratives pendant plus de deux ans. Une décision de justice rendue mi-février a enfin permis de débloquer la situation (lire notre article).

Vide juridique
Hier soir, Laurent et Peter ont pris la route à destination de Lodève, à l’ouest de Montpellier, où Samuel va enfin découvrir la chambre qui l’attend depuis deux ans. Soulagés, ses papas dénoncent une certaine homophobie des autorités belges. «Deux mois après la naissance de Samuel, un couple hétérosexuel qui se trouvait exactement dans la même situation que nous a reçu une réponse positive de la Justice en trois mois, l’autorisant à récupérer leur enfant conçu en Ukraine par mère porteuse», a confié Laurent Ghilain au journal Le Soir. Volonté politique de faire un exemple pour décourager les parents gays à recourir aux mères porteuses? C’est ce que pensent Laurent et Peter, qui regrettent que l’intérêt de leur enfant n’ait pas été davantage pris en compte.

Le traitement médiatique de l’affaire montre d’ailleurs qu’il reste encore du chemin à faire pour changer les mentalités: dans certains médias, il était tantôt question des «papas» (les guillemets semblent pourtant superflus !), tantôt de l’enfant «adoptif» (alors que Laurent Ghilain est son père biologique). Mais Laurent et Peter ne seront pas de ce combat. Ils veulent maintenant profiter de la vie avec leur fils, et renvoie le pouvoir politique à ses responsabilités. Une cinquantaine d’enfants belges sont conçus chaque année par mère porteuse. Et jusqu’à présent, les propositions de loi déjà déposées pour combler ce vide juridique ont systématiquement été bloquées par les partis chrétiens.

Photo DR.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir le dernier reportage de la RTBF sur Peter, Laurent et Samuel:

Source : TETU

Je souhaite beaucoup de bonheur à ce petit garçon, et je suis sûre que l’environnement dans lequel il va vivre va vite lui faire oublier ses deux premières années plutôt difficiles. Maintenant que Samuel a retrouvé ses deux parents, le temps et le lac du Salagou feront le reste !

 

2 commentaires sur “Le parcours des combattants

Ajouter un commentaire

  1. dans un pays dit » laïque « ou la religion n’a pas de droit il devrait y avoir une lois autorisant le mariage et l’adoption des gays ……………….voir m^me la bigamie du moment que ce soit consentie librement par tous : homme homme ou femme femme ou femme femme et homme ou homme ,homme et femme ………..la liberté de chois de vie personnel devrait avoir le même droit que le droit du culte ou de l’ opinion politique

  2. Moi j’ai l’impression, que l’homophobie est beaucoup trop présente. Devant on fait croire que non, mais c’est qu’une façade . Sinon depuis longtemps on aurait légaliser le mariage homosexuel.

    Qu’elle idée aussi de mettre le gosse dans un orphelinat alors qu’il a une famille qui l’attend 2ans passer loin de ton gosse c’est énorme. Dur, mais content qu’il est retrouvé.

    Surtout que c’est prouver que le gosse ne va forcement devenir homosexuel à son tour… Se qu’on a tendance a ne pas dire et que beaucoup croient encore.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :