Des comics et des filles : Catfight !

Cette semaine on va se faire une petite garde à vue bien sympathique, avec deux inspectrices de charme au caractère bien trempé ! Sara Pezzini et Renée Montoya les détectives de choc de Top Cow et DC et détentrices provisoires de pouvoirs bien particuliers.

La vie de  Sara Pezzini, détective à la police de New York, bascule le jour ou elle entre en contact avec la Witchblade, une arme très ancienne qui prend l’apparence d’un bracelet quand tout va bien, mais qui s’avère être en fait un gant doté de pouvoirs ancestraux et gigantesques. En théorie, seule une femme peut être la détentrice de la Witchblade comme ce fut le cas tout au long de l’histoire de l’humanité. Sara essaie tant bien que mal de maitriser le puissant pouvoir de son gant magique, et va devoir annihiler des créatures démoniaques tout  en essayant d’avoir une vie « normale ».
Crée par Marc Silvestri et apparue pour la première fois dans Cyblade / Shi # 1 en 1995, Sara Pezzini/Witchblade est l’un des personnages emblématiques de l’éditeur Top Cow, avec son alter ego masculin et nemesis, The Darkness. Elle est aussi la figure de proue et le symbole  d’une catégorie de comics qui faisait fureur à l’époque  en mettant en scène une bombe atomique et en la faisant évoluer dans un savant mélange de glamour et de fantasy.

Renée Montoya a été créée spécialement pour la série animée Batman: The Animated Series, où elle travaillait en binome avec l’affreux Harvey Bullock. Elle apparait dans les comics à partir de Batman # 475 (1992). Lorsque Gotham est détruite par un tremblement de terre, (dans No Man’s Land), Renée se lie d’amitié avec le criminel Double-Face qui tombe amoureux d’elle. Montoya est aussi l’un des personnages principaux de Gotham Central , une série qui met en avant le commissariat de la ville de Gotham et le travail de ses inspecteurs. Estimant que la seule façon d’avoir Montoya est de l’isoler de ses proches, Double-Face l’oute en tant que lesbienne et la fait passer pour une meurtrière. Même si tout s’arrange grâce à Batman, Renée restera marquée par cette épreuve. Elle fini par quitter la police et sombrer dans l’alcool. C’est de la Question que viendra son salut, dans la série 52, on y apprend aussi qu’elle a eu une relation avec Kate Kane, la nouvelle Batwoman. Elle devient la nouvelle Question à la mort de Vic Sage et hérite de son masque, son costume, chapeau et trench-coat, qui ont tous été traités à réagir au gaz binaire créé par Aristote Rodor.

 

4 commentaires sur “Des comics et des filles : Catfight !

Ajouter un commentaire

  1. Je te l’avais dit, je vote Sara parce que je ne connais pas trop René, et que quand même, dessinée par Turner, c’est quelque chose. Bon sur les 2560 pages de mes deux compendium Witchblade réunis il doit m’en rester 2000 à lire, mais tout de même…
    En même temps je suis en mode « ne plus acheter de comics tant que j’ai pas tout lu ceux qui attendent que je les lise », donc ce sera prochainement lu. De toute façon si je veux lire Batwoman, Zatanna, Gotham Sirens, les Fables après le tome 6, Transmet après le tome 2, DMZ après le tome 3 et Powers après le tome 2, j’ai pas le choix. Et je veux vraiment les lire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :