Pay attention

«Going All Out», c’est la lutte globale !

Regardez la belle vidéo d’un nouveau collectif qui entend lutter, dès sa naissance, aux quatre coins du monde grâce aux nouveaux modes de communication, pour l’égalité LGBT.

On sait encore peu de choses sur l’avenir de cette nouvelle organisation, mais la vidéo qu’elle vient de mettre en ligne donne certainement envie d’y croire. Going All Out (jeu de mots entre «aller partout» et «être très ouvertement homo») veut «l’égalité partout» et pour cela, rallie des militants aux quatre coins du monde.

Going All Out, c’est un projet de la fondation Purpose, une organisation à but non lucratif qui met en relation publicitaires et associations pour faire du «marketing humanitaire». «Notre mission est de construire un mouvement global pour résoudre les problèmes», a dit Jeremy Heimans, directeur de Purpose, à un blog du New York Times. Il a ajouté: «La voix des LGBT ne se fait pas assez entendre dans de nombreux endroits du monde.» Le but serait donc de créer une sorte d’Ilga (International Lesbian & Gay Association) dopée aux réseaux sociaux et à l’internet haut-débit. Une bonne idée? C’est à voir… début 2011, lors du lancement annoncé de ce mouvement.

En attendant, Going All Out a réalisé cette belle vidéo (traduction ci-dessous), tournée dans plus de dix villes et sur cinq continents:

Parce que ma sœur et ma belle-sœur feraient de super mamans, parce que l’injustice n’importe où est une menace pour la justice partout, parce que mon enfant pourrait être gay et qu’il mérite une vie fabuleuse,

Je rejoins Going All Out parce qu’être gay peut me coûter mon travail, ma maison, ma famille, parce que 76 pays font de l’amour et du sexe un crime, parce qu’une personne trans est tuée tous les deux jours, parce que des millions d’entre nous vivent dans l’un des dix pays où être gay peut vous coûter la vie,

Je rejoins GAO parce que les homophobes adorent quand on ne fait rien, parce que j’en ai assez d’être spectateur, parce que j’ai 15, 10, 5 minutes pour m’élever contre ce qui ne va pas,

Je rejoins GAO parce que j’aime ma petite amie, pour obtenir l’égalité réelle dans cinq ans, pas dans 25 ans, parce que je veux la liberté d’être gay, lesbienne, transgenre, bi, hétéro, heureux, sexy, moi-même, libre,

Je rejoins GAO parce que ensemble, nos tweets, nos voix et nos textes attireront leur attention, parce que c’est plus difficile de m’ignorer si je suis rejointe par 1.000 de mes amis, à Buenos Aires, à New Delhi, 10.000, un million d’amis à Beyrouth, à Tokyo, à New York, à Capetown, à Varsovie, à Séoul, à Paris, à Barcelone…

Source : Têtu.com

Un commentaire sur “Pay attention

Ajouter un commentaire

  1. Pour en revenir à l’histoire du « Don’t Ask, Don’t Tell »:
    « I applaud the House for passing, with bipartisan support, the Don’t Ask, Don’t Tell Repeal Act of 2010. Moving forward with the repeal is the right thing to do and will ensure that Americans who are willing to risk their lives for their country are treated fairly and equally. » B.Obama

    Donc voilà, la loi a été voté, et l’histoire du don’t ask, don’t tell n’existe plus, bonne nouvelle donc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :